Démystifier le langage du marketing 2.0

Même en étant dans le milieu des communications, j’ai parfois l’impression de perdre un peu le fil du nouveau langage du marketing. J’ai décidé de vous présenter un petit lexique (très non exhaustif) des nouveaux termes qu’on entend souvent, tout en vous présentant les termes équivalents proposés par l’Office québécois de la langue française (OQLF), s’il en existe. 

E-commerce

Le e-commerce représente l’ensemble des activités commerciales qui se font en ligne et touche tout autant l’achat et la vente de produits, que l’achat et la vente de services. D’un point de vue linguistique, en fait, l’OQLF déconseille toutes les tournures en e-quelque chose. L’explication est fort simple. En anglais, on utilise le e pour electronic, ce qui vient poser un problème morphologique en français, puisque électronique débute par un e accent aigu. Ça a du sens! Les termes proposés sont par exemple commerce électronique, commerce en ligne, commerce virtuel et cybercommerce. 

E-marketing

Le e-marketing représente en fait les différents moyens de promotion ou de vente qui utilisent les nouvelles technologies de l’information. Nul besoin de relancer ma grande explication du point précédent pour expliquer en quoi le terme est déconseillé en français, bien que largement répandu dans le langage marketing. Les termes privilégiés seraient plutôt cybermarketing, marketing numérique, marketing en ligne ou marketing électronique. Il est à noter que l’OQLF atteste l’emprunt à l’anglais marketing et ne propose pas d’autre terme que la traduction commercialisation. Alors que le marketing est une pratique plus globale, la commercialisation touche principalement le concept de mise en marché, soit la fixation des prix, le choix des réseaux commerciaux,  la gestion de la vente et la fidélisation de la clientèle.  

B2B

Le B2B est un raccourci pour l’expression anglophone «business to business». B2B désigne donc les activités commerciales et marketing réalisées entre entreprises. Un équivalent en français pourrait être commerce interentreprises. Toutefois, B2B, prononcé à l’anglaise, devient une expression de plus en plus utilisée dans le domaine du marketing. 

B2C

On oppose le B2C au B2B. Le B2C concerne plutôt les activités entre une entreprise et un consommateur (business to consumer). On parle donc d’un marketing orienté vers le consommateur privé.

Freelance

Le terme freelance est en fait un terme anglophone qui renvoie tout simplement au statut de travailleur autonome ou de travailleur indépendant, c’est-à-dire une personne qui travaille à son propre compte et facture des clients avec qui il n’existe aucun lien de subordination. Il s’agit d’ailleurs du premier critère de Revenu Québec pour déterminer le statut d’un travailleur autonome. 

Storytelling

Le storytelling, qui se traduit par l’accroche narrative est un moyen de communication qui s’apparente au récit dans le but de transmettre une information ou de convaincre. Il s’agit d’une approche qui gagne de plus en plus terrain dans le marketing et la gestion des entreprises et qu’on voit depuis très longtemps en politique.

Copywriter

Le copywriter est un terme anglophone qui désigne un concepteur-rédacteur. C’est une discipline connexe au marketing qui consiste à utiliser les émotions des gens pour les convaincre, à l’aide des mots. Il rédige par exemple les slogans publicitaires pour différents concepts de campagnes publicitaires, des infolettres ou des accroches sur les médias sociaux.

Marketing de contenu (ou content marketing)

Bien que le terme soit francophone, bien des entreprises ne maitrisent pas tout à fait le concept du marketing de contenu. Le marketing de contenu est une approche qui vise à offrir à son audience cible du contenu pertinent dans le but qu’il devienne un client actif. Par contenu, on parle d’articles de blogue, de vidéos, de fiches informatives, de livres numériques (e-books), bref, du contenu gratuit. Les entreprises utilisent le marketing de contenu pour différentes raisons, par exemple pour générer du trafic sur leur site Internet, augmenter leurs abonnés courriel ou pour se positionner comme des experts ou une référence dans leur domaine d’expe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :