Cultiver le français, un mot à la fois

par | Mai 26, 2023

Le printemps est maintenant bien installé, ouvrant peu à peu la porte à la saison des mille activités. Pour plusieurs, l’été rime avec renouveau alors que nous voyons les terrasses se remplir et les pistes cyclables plus que jamais bondées. Nous avons l’impression de revivre, de redécouvrir les beautés de la vie. Et si cette renaissance n’avait pas été réservée qu’à la belle saison?

Ayant un lien privilégié avec la terre, je passe bien souvent le weekend à me salir les mains. Non seulement j’aime préparer des boites à fleurs pour colorer ma cour arrière, mais aussi suis-je une adepte du jardinage. C’est alors que je sème d’ordinaire le nécessaire pour faire pousser carottes, ognons, concombres et haricots. Chaque fois, je me rappelle l’enthousiasme qui m’habite quand je traine mon charriot empli des outils essentiels à la préparation du terrain. Je creuse, je chante, je creuse, je chante et… je crie aussi! Moi qui ai une peur aigüe des insectes, me voilà souvent en train de déterrer un millepatte! Oui, oui, je sais reconnaitre ces bêtes-là! Elles m’horripilent bien que je sois consciente de leur très grande utilité. Hélas, je me fais prendre toutes les fois!

C’est une histoire banale, direz-vous! Mais au-delà de ces quelques lignes anodines en matière de contenu, avez-vous remarqué quelque chose de spécial? Avez-vous pu reconnaître les 8 « intrus » qui s’y trouvent? Non? Alors, je vous invite à relire le tout pour ainsi tenter de les déceler (pour les intéressés, les réponses sont à la fin de l’article).

Cette renaissance à laquelle je fais référence au premier paragraphe n’est pas étrangère à la langue de Molière. En effet, cette dernière a connu bon nombre de rectifications dans les dernières années en vue de simplifier son usage, et ce, s’écartant de la norme. En tant que réviseures et rédactrices, nous ne pouvons en faire fi; peu importe nos préférences et nos convictions à titre de langagières, nous devons nous adapter à la volonté du client. Mais lire un texte rédigé en nouvelle orthographe peut donner aux habitués de l’ancienne graphie l’impression qu’il soit truffé d’erreurs. 

Ce que vous devez savoir, c’est que le recours à la nouvelle orthographe ne constitue certes pas une erreur, même qu’il est possible de la faire coexister avec la traditionnelle. Or, un défi vous guette : si vous vous avisez de l’appliquer à un mot, assurez-vous de le faire à chacune de ses apparitions au sein d’un même texte! Bref, miser sur cette uniformité vous sera toujours payant. En tant que spécialistes de la langue française, nous croyons qu’il est préférable d’utiliser une seule des deux; soit vous n’optez que pour l’orthographe rectifiée, soit vous vous en tenez à la « bonne vieille orthographe ».   

Dans un tout autre ordre d’idées, mettons les choses au clair : je ne suis pas fan du jardinage, ni de ce qui entoure la botanique. Je préfère de loin, et tout simplement, cultiver les écueils de la langue française.

Sur ce, bonne saison estivale!

Rédigé par Marie-Pier Turgeon, réviseure linguistique chez Rédaction MF

Réponses 

Les termes suivants sont issus de l’orthographe rectifiée : weekend (week-end), boites (boîtes), ognons (oignons), traine (traîne), charriot (chariot), aigüe (aiguë), millepatte (mille-pattes) et reconnaitre (reconnaître).

Autres articles

Voici une liste de nos autres articles

Rédiger des courriels comme un pro

Rédiger des courriels comme un pro

Dans tout contexte professionnel, que vous soyez travailleur autonome ou salarié, les courriels (ou courriers électroniques) sont devenus un canal de communication privilégié pour partager des informations à vos clients, collègues ou supérieurs. Vous arrive-t-il d’en...

La pile à lire d’une rédactrice et gestionnaire en ce début 2024

La pile à lire d’une rédactrice et gestionnaire en ce début 2024

Parmi mes objectifs de l’année 2024, j’avais celui de réduire mon temps d’écran en soirée pour le remplacer par de la lecture. Pendant les vacances des Fêtes, j’ai effectué quelques recherches pour sélectionner des ouvrages qui allaient soit me motiver, soit m’aider à...

Les réseaux sociaux, la porte d’entrée de votre entreprise! 

Les réseaux sociaux, la porte d’entrée de votre entreprise! 

Les réseaux sociaux sont un véritable tremplin pour votre entreprise. De nos jours, il s’agit certes d’un moyen de prédilection pour vous faire connaître non seulement auprès de votre clientèle, mais également auprès de vos fournisseurs, de vos partenaires, de vos...